EFT en famille

C’est souvent dans la famille qu’on souhaite exercer ses premiers « talents » en EFT…  et c’est aussi très souvent là qu’il est difficile de faire des émules.  Pour Yves, cette « reconnaissance » est un des nombreux cadeaux de la vie avec l’EFT.
Yves est aujourd’hui praticien en EFT.

 
     Je me suis rendu à l’hôpital pour accompagner ma mère qui après trois œdèmes pulmonaires en trois jours donnait à penser qu’elle vivait ses derniers moments sur cette terre. Je n’ai pu m’empêcher de la tapoter un peu, bien motivé en plus par cette semaine passée durant laquelle j’ai suivi  assidûment le congrès EFT. Il ne s’est rien passé de particulier mis à part que le lendemain elle apprenait qu’elle sortait de l’hôpital pour réintégrer sa maison de retraite ! Son passage sur terre n’était donc pas terminé à l’étonnement général de son environnement médical…

     Ma sœur qui, étant sur place s’occupe de gérer son quotidien, se trouvait dans un état de fatigue extrême, voire dépressif. Elle me dit qu’elle n’en pouvait plus du comportement de maman envers elle, qui était devenu insupportable. Non seulement elle n’avait aucune reconnaissance de sa part mais en plus Maman faisait ses coups par derrière dès qu’elle n’obtenait pas immédiatement ce qu’elle voulait même si c’était en parfaite contradiction avec ce qu’elles avaient convenu ensemble auparavant. Pour donner un exemple, Maman a téléphoné directement de l’hôpital à sa maison de retraite afin de se faire parvenir, dissimulé dans des couches que ma sœur devait lui apporter, un médicament …

    J’ai proposé, sans réfléchir, une séance d’EFT à ma sœur (Il me faut vous expliquer que jusque là, mes démarches dans le domaine énergétique étaient jugées plus que bizarres et même farfelues dans la famille ; en tout cas elles sortaient de leur cadre). Contre toute attente, ma sœur a spontanément accepté.

     Elle ne pouvait parler à personne de cette histoire de médicament car elle ne pouvait même pas en prononcer le nom tant les pleurs surgissaient aussitôt, rien qu’en y pensant. Pour ne plus le voir, elle avait d’ailleurs caché le tube, que je lui demandai de me confier. En fin de séance,  j’ai sorti le tube de ma poche et l’ai posé devant nous. Elle me dit : « ça ne me fait plus rien… alors là… j’y comprends plus rien, c’est bluffant ton truc, je suis scotchée !» .

     Sur ce arrive l’une de ses filles, Anne, et ma sœur lui raconte ce qui venait d’arriver : « … j’te jure ma fille, je suis carrément scotchée, j’y comprends rien, c’est fou !» , et celle-ci de répondre : « Dis donc Tonton, j’ai  quelque chose  qui me gâche la vie depuis deux ans , c’est comme une aiguille dans ma hanche droite et j’ai eu beau en parler à plusieurs personnes du corps médical, ce mal reste entier pour moi. Ca marcherait pas ton truc pour ça ? » . Le temps de troquer un repas chez elle contre une séance dans la foulée et nous voici, Anne, sa sœur (jumelle), ma sœur et moi-même à nous tapoter dans une ronde familiale.

     Trois quart d’heure plus tard, l’aiguille avait disparue. Anne demanda à sa sœur de l’aider à retrouver ce point mais ce fut en vain. « Oui mais y’a des fois je ne le sens pas, c’est pas toujours…. c’est quand même bizarre, et puis c’est pas possible. Ecoute, Tonton, je te dirai dans quelques jours, il faut attendre pour voir ».

    J’ai reçu de sa part une semaine après, un merveilleux mail : « Coucou, tu sais, je ne sens plus du tout ma douleur a la hanche ! As-tu déjà fait l’expérience de faire arrêter quelqu’un de fumer ? » 

     Le lendemain une autre des filles de ma sœur passe chez elle et… rebelote … et ça a marché !

      Afin de soulager ma sœur du poids qu’elle portait, vis à vis de ma mère, je lui ai proposé que si elle ressentait un inconfort avec Maman lors de l’une de ses prochaines visites, eh bien qu’elle compose mon N° de téléphone et qu’elle me la passe. Dès le lendemain, c’est arrivé. J’ai eu Maman au téléphone et sans avoir même à tapoter j’ai suivi le cheminement de l’EFT. « Maman, même si tu as caché ces médicaments dans les couches, même si tu as… eh bien nous tes enfants on t’aime et on t’accepte exactement comme tu es ». Un grand silence a suivi et d’après ce que m’a dit ma sœur, Maman s’est calmée immédiatement.

    Un séjour « professionnel » cette fois est prévu, regroupant les proches (amis et famille… et à leur demande !) pour profiter plus complètement des bienfaits juste entrevus pour le moment avec l’EFT.

     Une semaine s’est écoulée et au moment même  où je finis cette lettre, j’apprends que Maman vient à nouveau d’être hospitalisée … ?


          Que la paix et  la sérénité  soient maintenant aux premières loges,

          Toute la richesse spirituelle de cette pratique est au rendez-vous.

          Après tout nous n’avons parlé que d’Amour   !


Yves GUENOUX

47170 MEZIN
05 53 65 99 94 – 06 81 32 23 68

yves.guenoux@gmail.com

Si vous partagez ce témoignage, merci de citer vos sources:
Johanne Desterel, Praticienne et formatrice EFT, Zensight.
courriel :
 
jod470@orange.fr,  site : https://johannedesterel.com

Le stress au collège

Quand l’EFT s’invite dans la vie quotidienne des enfants… les problèmes ne s’incrustent pas longtemps.
La lettre de Marie-Laure montre avec quelle facilité son fils Maxime l’utilise.

 Bonsoir Johanne !

 J’espère que tu vas bien. Même si je ne t’envoie pas souvent de nouvelles, nous pensons très souvent à toi car nous avons vraiment intégré l’EFT dans notre vie quotidienne.

Je voulais te communiquer, pour info et pour témoignage combien l’EFT a des effets vraiment magiques, ce qui n’est pas nouveau pour toi mais qui est complètement stupéfiant à chaque fois pour nous.

En ce moment, Maxime, qui est rentré en 6° cette année, expérimente cette technique très souvent car l’entrée au collège génère pas mal de stress dû à une pression et des adaptations parfois difficiles avec les autres élèves et les professeurs.

Par exemple, en rentrant de l’école la semaine dernière, il m’a fait part d’un problème qui le gênait énormément dans certains contextes. Il a un professeur de français qui ne sait s’exprimer qu’en criant, en parlant fort et en mettant une pression permanente. Lors de son cours, Maxime pourtant bon élève, se sent mal et cela lui déclenche l’envie d’uriner de façon rapprochée. La dernière fois, lors d’un cours de 2h de français, elle lui a dit qu’il aurait un avertissement s’il redemandait à aller aux toilettes. Encore un stress supplémentaire pour arranger la situation !!!

Donc, le soir même, nous en discutons et faisons une séance d’EFT. Et je lui explique qu’il peut tapoter discrètement le point d’urgence* pendant son cours dès que l’envie le reprend. C’est ce qu’il a fait et il m’a expliqué qu’à partir de ce tapotement, tout s’est envolé : l’envie d’aller aux toilettes est passée et il a fini son cours sans problème en étant tout fier d’avoir réussi à solutionner son problème grâce à l’EFT

Cette technique fonctionne très bien pour lui. L’autre soir encore, la fatigue et un mal de tête l’ont conduit au lit plus tôt que prévu, trop épuisé pour manger un peu. Dans son lit, je lui ai proposé de faire une ronde, et là, miracle ! tout s’est envolé : plus de mal de tête, moins de fatigue. Finalement, il s’est relevé pour venir manger avec nous. Nous n’en revenions pas !!!

Ce soir, en faisant ses devoirs, une douleur à l’oreille le gênait donc nous avons fait une séance et magie comme il dit, plus de douleur. Il est super content : cette technique vraiment simple, rapide et efficace le ravit à chaque fois.

Dans ce monde actuel où tout va très vite, l’EFT a vraiment sa place car la guérison est instantanée et nous libère immédiatement.

 Je trouve vraiment génial de pouvoir aider ses enfants rapidement dès qu’une gêne s’installe grâce à l’EFT. Du coup, chaque séance finit par de grands éclats de rires et une joie immense d’être libéré comme « par magie ». Ce « petit être venu de l’Univers »**, comme il disait quand il était plus petit avec ses yeux pétillants et son sourire joyeux  me remplit de bonheur à chaque fois.

Nous te remercions de tout cœur pour toute l’aide que tu nous as apportée et pour l’enthousiasme et la joie que tu nous fais partager lors des stages auxquels j’ai pu participer.


Marie-Laure

 
le point clavicule, à la base du cou.

** C’est ainsi que Maxime avait choisi de compléter sa phrase de préparation dans une séance d’’EFT avec moi quand il avait 9 ans. « Même si je…….., je suis content d’être un petit être de l’Univers » 

Si vous partagez ce témoignage, merci de citer vos sources:
Johanne Desterel, Praticienne et formatrice EFT, Zensight.
courriel :
 
jod470@orange.fr,  site : https://johannedesterel.com

Juste aïe, aïe, aïe !!!

Evelyne est aujourd’hui praticienne EFT. Elle apporte ici un exemple de la créativité spontanée dont elle a fait preuve à ses débuts, il y a quelques années maintenant. L’EFT paraît parfois tellement simple à pratiquer qu’on se demande bien pourquoi on ne l’enseigne pas dès la maternelle…

Sur les chemins de Compostelle:

Après une magnifique mais dure journée de marche sur les chemins, je ne pense qu’à prendre une couche, une douche et une bière. Une bière avec mes sœurs, autour d’une table.

Ma sœur, Annie, me dit :  » Il y a un homme qui a mal au genou… il ne peut plus marcher. »

Ce soir-là, j’étais particulièrement fatiguée. Je voulais juste rester tranquille, mais je me suis dit : « Il pourrait être mon fils… allez, allons-y. »

Devant cet homme, je me suis tout d’un coup demandé : « Comment je vais faire ? Je ne parle pas sa langue. » C’était un asiatique.

Et puis je me suis lancée avec ces mots : « Look at me », en lui montrant mes yeux (je ne savais dire que cela !). Puis je lui ai montré son genou en faisant « aie aie aie!!! »

Nous avons fait la ronde EFT avec « aïe aïe aïe… ! » . Une seule ronde a suffi. Il s’est levé, m’a remerciée et toutes les personnes qui étaient autour de nous, dans ce gîte, ont voulu en faire autant. J’ai joué le  jeu. Nous avons tous pratiqué l’EFT, toutes nationalités confondues, juste « aïe aïe aïe… !!! »

Ce fut une magnifique expérience et je n’étais plus du tout fatiguée.

Evelyne

Note de Johanne : Bravo à la créativité d’Evelyne !
Notons que nous sommes, là, dans des soulagements rapides qui font partie des « petits miracles » en EFT. Gary Craig insiste pour que nous ne nous arrêtions pas à « l’effet miracle » au risque de nous garder dans « la grande Illusion de l’EFT ». Car la pratique de l’EFT s’appuie sur diverses approches pour traiter en profondeur, en vue de résultats durables.
Mais en l’occurrence, l’objectif était bien le soulagement immédiat.

Une belle illustration que ce ne sont pas les mots savants mais la sensation physique sur laquelle on se centre en « tapotant » qui importe.

Evelyne LE GUILLY-BERNARD
47260 Verteuil d’Agenais
eveljc@orange.fr

Si vous partagez ce témoignage, merci de citer vos sources:
Johanne Desterel, Praticienne et formatrice EFT, Zensight.
courriel :
 
jod470@orange.fr,  site : https://johannedesterel.com

Un tonton super !

Vous avez peut-être déjà lu le témoignage de Yves dans « EFT en famille ».
Deux mois et demi plus tard, sa nièce, enthousiaste devant les effets surprenants constatés sur elle, veut maintenant lui organiser des séances avec ses amis et relations. Une occasion de rappeler que la meilleure publicité est le bouche à oreille.

Voilà le texte qu’elle adresse à sa liste de contacts (et que Yves me confie):


Bonsoir les filles et les garçons

Suite à un mal de hanche apparu un matin au réveil d’un jour d’avril 2012 (de mémoire), et après tous les examens médicaux et inimaginables réalisés depuis 1 an et demi,  je ne savais plus où me jeter. Une chose était sûre, je tenterai encore et encore n’importe quoi pour me débarrasser d’une douleur qui m’empêchait  tout simplement de tenir longtemps en position debout, de marcher, de danser et de faire tout sport d’appui.

Au mois de juillet de cette année, j’ai revu mon oncle Yves (le frère de maman qui habite Vannes). Après l’avoir écouté parler d’une technique appelée l’EFT (Emotional Freedom Techniques) qu’il pratique depuis 3 ans, je me suis laissée « embarquer » dans une séance qui a duré 3/4 d’heure.  Je vous l’avoue, jamais je n’aurais cru avoir un tel résultat si je ne l’avais pas vécu: en début de séance (comme depuis 16 mois) je pouvais à peine appuyer sur l’os de ma hanche sauf à me faire hurler de douleur,  à la fin de la séance, au bout de 3/4 d’h je n’arrivais plus à localiser ma douleur. J’ai regardé Yves avec un gros point d’interrogation sur mon visage …que s’est-il passé ? …  Il m’a répondu: « Ne cherche pas, n’y pense plus » …

D’accord d’accord …

L’été passé, je peux dire de manière certaine que ma douleur n’est pas revenue, j’ai vraiment pris du plaisir à rejouer au tennis sans chercher le pourquoi de la chose.

Vous pouvez découvrir la technique sur internet il y a plein de vidéos intéressantes et notamment via un lien que Yves m’a envoyé: http://www.youtube.com/watch?v=lNtEs6S4KZY

L’EFT s’applique pour accéder au mieux-être, combattre des angoisses, toutes phobies, peurs, honte, problème relationnel, haine, dépendances (cigarettes, …), tout traumatisme passé gardé en mémoire par le corps, état de fatigue, accompagnement dans un programme de perte de poids, maux en tous genres ( maux de dos, maux de têtes…), confiance en soi, etc etc.

Vous pouvez être intéressés mais vos enfants aussi !

J’ai parlé à beaucoup de mon expérience avec l’EFT (Technique d’acupuncture sans aiguilles). Certains m’ont déjà fait part de leur souhait de faire une séance.

Quelle meilleure publicité pour l’EFT que les exemples vivants…?

 Yves GUENOUX
47170 MEZIN
05 53 65 99 94 – 06 81 32 23 68
yves.guenoux@gmail.com

Si vous partagez ce témoignage, merci de citer vos sources:
Johanne Desterel, Praticienne et formatrice EFT, Zensight.
courriel :
 
jod470@orange.fr,  site : https://johannedesterel.com

Ce chien qui aboie sans cesse !

EFT – Communication avec l’animal

 C’est un sujet très sérieux sur lequel Marie-Hélène apporte son témoignage. Vous pourrez trouver en fin d’article un lien très documenté sur cette question, et qui sait, vous découvrir vous aussi un talent particulier dans ce domaine.

Mes voisins ont un chien, « Labruti », qui vit dans la cour, située juste en-dessous de mes fenêtres. Un gros chien, qui a besoin d’énormément d’espace, et là, il est enfermé dans quelque chose comme 25 ou 30 m². Un chien qui, en dehors de son travail de chien, aboie dès qu’un chat se promène ou qu’un oiseau passe. Un chien qui supplie dès que ses maîtres sont à l’intérieur. Un chien qui s’ennuie. Un chien qui ne connaît ni jour ni nuit… Peu lui importe qu’il soit 2h ou 10h du matin, 20h ou 23h : pour lui, c’est toujours l’heure d’aboyer, geindre et grogner! Il n’obéit même pas aux ordres des habitants de sa maison. Et eux, c’est à croire, ne l’entendent pas.

Il était devenu un véritable cauchemar.

L’EFT m’a permis de transformer la situation, en commençant par transformer mes sentiments à son égard. Je le détestais, et le simple fait de l’entendre me mettait hors de moi. Il fallait une bassine d’eau pour le faire taire. J’ai suivi un atelier EFT, au cours duquel, en cherchant une réaction personnelle très énervante, Johanne m’a suggéré de travailler sur le chien. Je n’y croyais pas moi-même, et ce jour-là, j’étais bien incapable de penser sérieusement « je suis un bon chien », pour moi c’était bien plus absurde que pensable ! Et pourtant… depuis, Labruti n’est plus le même.

Trois rondes en direct, en face à face, « Même si j’aboie pour un rien, je suis un bon chien, et on m’aime et on me respecte infiniment » ont suffi à le calmer. Au départ, il s’est tu, il m’a regardée sans comprendre, avec des yeux de parfait abruti, et comme je continuais mes rondes en tapotant et en lui suggérant « je suis un bon chien », il s’est dirigé vers sa niche, en me fixant  toujours, la queue relevée, la tête tournée vers moi, les oreilles toujours dressées (on aurait dit un crabe, un animal articulé), l’air non pas penaud mais interloqué. Il est allé se coucher. Je ne l’ai pas réentendu de la journée.

Peu à peu, au cours des rondes suivantes, son regard a changé : il est devenu plus « humain » !

Maintenant, le faire taire est devenu un jeu d’enfant : il obéit à mes ordres. Et en cas de récidive, il suffit que je le regarde, et il va à sa niche, comme un bon chien qu’il est devenu, sans un mot, sans aucune haine ou violence. C’est devenu un code ; le respect s’est instauré entre nous. Même plus besoin de tapoter. C’est magique !

Et j’ai gagné un ami.

Marie-Hélène

 

Sur la question de la communication avec l’animal, vous pouvez explorer le site de Laila Del Monte : https://lailadelmonte.fr

Sur ce blog, vous pouvez lire aussi (la tourterelle) – (EFT et communication animale) – (étonnée et bluffée)

Si vous partagez ce témoignage, merci de citer vos sources:
Johanne Desterel, Praticienne et formatrice EFT, Zensight.
courriel :
 
jod470@orange.fr,  site : https://johannedesterel.com

Ghislaine – Douleur d’arthrose

Soulagée d’une douleur d’arthrose en quelques minutes :

« J’ai découvert l’EFT (fin août 2009)  au cours d’un stage qui m’a fait découvrir une méthode efficace sur la liberté émotionnelle. En effet, au cours de la pratique de cas, j’ai exposé mon problème d’arthrose que j’avais dans le bas du dos depuis plusieurs années. Cette douleur représentait un poids lourd qui m’empêchait de me tenir correctement, j’étais comme repliée, les épaules rentrées. Puis, nous avons travaillé sur mon cas en faisant plusieurs rondes* et quelques moments après la douleur s’était « comme envolée ». J’étais vraiment stupéfaite de la réaction de mon corps alors que j’avais essayé de régler mon problème par d’autres méthodes comme l’acupuncture, la kinésiologie.
Merci, à toi, Johanne, de m’avoir fait découvrir cet outil merveilleux de guérison ». 

Ghislaine du 82

C’est ainsi qu’on désigne les tours ou séquences de tapotage sur les points en EFT

La plupart de nos douleurs physiques ont une cause émotionnelle. La séance avec Ghislaine a mis en évidence l’impact d’un événement non résolu, dont son corps gardait la mémoire « douloureuse ». L’EFT s’appuie sur la vision holistique que nous sommes un corps-esprit.


Si vous partagez ce témoignage, merci de citer vos sources:
Johanne Desterel, Praticienne et formatrice EFT, Zensight.
courriel :
 
jod470@orange.fr,  site : https://johannedesterel.com